Tag Archives: Hollande

Franck Biancheri: Courte analyse sur le rôle du trio sondeurs/experts/médias au vu des résultats du 1° tour de cette élection 2012

Par Franck Biancheri, directeur des études du Laboratoire Européen d’Anticipation Politique (LEAP). [1]

Pour revenir sur les sondages, et la tentative de prise de contrôle du narratif de l’élection par l’équipe de communication de Sarkozy, on peut constater deux choses. d’une part, les sondages se sont beaucoup trompés ou, à mon avis, ont bien été manipulés dans le sens souhaité par Buisson, le chef comm de Sarko, afin d’éviter l’effondrement de son candidat et l’explosion de l’UMP dès fin Mars : quand on pense que les sondeurs ont vendu un Sarkozy en-tête à près de 30%, une LePen à la traîne à 14%, on peut aujourd’hui voir l’ampleur de la manipulation. En fait, sans cette stratégie visant à faire du vote Sarkozy LE vote utile et celui pour LePen, LE vote inutile, il est probable qu’on aurait eu Sarko et Marine dans un mouchoir de poche autour de 21/22%.

Ensuite, ils nous ont vendu l’abstention pour essayer de faire croire à une démobilisation de l’électorat et donc à l’absence d’une motivation forte de rejet du président sortant. Là encore erreur, ou plutôt mensonge, car il était clair que cette motivation était forte chez les électeurs et avec un résultat sans appel, 74% des Français ont voté contre le président sortant avec 80% de participation (un rejet franc et massif!). Ce qui au passage explique pourquoi il n’y a pas de doute sur la victoire de Hollande au 2° tour quoi qu’essayent d’en dire la cellule comm de l’Elysée.
On a bien assisté à un référendum anti-Sarko, comme LEAP l’anticipait dès Novembre 2010; et la seconde partie de ce référendum aura lieu le 6 mai. La troisième manche sera celle qui va voir le FN démembrer l’UMP par la droite pour les législatives de Juin.
In fine, on peut donc constater que le trio sondeurs/experts/médias parisiens a bien tenté et partiellement réussi de manipuler l’électorat français afin d’essayer d’éviter un effondrement du président sortant dès le 1° tour de cette élection présidentielle. Ils ont échoué sur l’objectif général puisqu’il fait face à un désaveu historique et qu’il n’a aucune chance au second tour. Mais ils ont permis de sauver la face en évitant son élimination dès le 1 tour en minorant fortement le vote FN tout au long de cette campagne et en surévaluant au contraire le vote Sarkozy et le vote du Front de Gauche.
Enfin, en laissant planer la possibilité d’une très forte abstention au 1° tour, ils ont tenté d’affaiblir la dynamique de rejet de Sarkozy qui est le moteur central de cette élection. Après cette élection, il va être temps pour les Français et les différents médias indépendants et forces politiques démocratiques de tirer les leçons de cette situation. Il faut casser ce trio incestueux parisien sondeurs/experts/médias car par un complexe mélange d’incompétence et de corruption, ils constituent une menace sur la démocratie et non pas un atout pour cette dernière!

Franck Biancheri analyse la campagne présidentielle 2012 à travers un compte Twitter créé pour l’occasion: @FBiancheri2012 (Edit 20/02/12 à 17h10)

[1] Né en 1961, Franck Biancheri est le directeur des études du Laboratoire Européen d’Anticipation Politique (LEAP), qui dès Février 2006 avait correctement prévu la ” crise systémique globale ” et qui, depuis cette date, anticipe son évolution via le Global Europe Anticipation Bulletin (GEAB), dont les communiqués publics mensuels traduits dans plus de soixante-dix langues sont lus par plus de dix millions de lecteurs dans le monde.
Il est par ailleurs l’un des pères du programme Erasmus. Au cours des vingts dernières années, ses activités l’ont conduit à apporter son expertise à de nombreux gouvernements et institutions de l’Union européenne ainsi qu’aux Etats-Unis, dans le monde musulman, en Amérique latine et en Asie.
Il est également le président de Newropeans.
DSK, Hollande, etc

“DSK, Hollande, etc” ou la fabrique des candidats vue par Pierre Carles

“DSK, Hollande, etc” le dernier film Pierre Carles sort gratuitement sur internet 2 jours avant le premier tour.
Sévère critique des médias jubilatoire vue à travers la campagne présidentielle, il éclaire sur les stratégies des médias pour “fabriquer” le candidat qui devra s’opposer à Nicolas Sarkozy. On y voit aussi comment les “petits” candidats sont tenus à l’écart et décrédibilisés systématiquement par les éditocrates. Rappelant que le débat sur le système médiatique doit passer au niveau supérieur pour le bien de notre démocratie, c’est aussi la confirmation, dans un contexte de campagne de 1er tour finissante,  que voter pour un “petit” candidat reste l’acte le plus subversif. La version 2 revue et augmentée devrait sortir avant le deuxième tour.

Le site de Pierre Carles avec le film en streaming.
Si vous avez aimé, n’hésitez pas à faire un don en ligne sur son site.