Tag Archives: Europe

#Frenchrevolution: L’appel des indignés parisiens pour une #Démocratieréelle

En écho au mouvement des indignés espagnols qui occupent la Puerta del Sol à Madrid depuis le 15 mai et qui se propage partout en Espagne, des soutiens fleurissent un peu partout en Europe et dans le monde.

A Paris, un premier rassemblement jeudi 19 mai au soir devant l’ambassade d’Espagne à rassemblé une centaine de personnes. Un évènement facebook à annoncé un rassemblement à Paris le vendredi 20 place de la Bastille rassemblant 250 étudiants, travailleurs espagnols et sympathisants français.

Le rassemblement à été reconduit samedi 21 et un campement à été établi sur les marches de l’Opéra Bastille dans la nuit de samedi à dimanche.

Dimanche 22 le rassemblement s’est poursuivi place de la Bastille.

 

Pendant ces 3 jours se sont constitués en assemblée citoyenne différentes commissions de travail et différents textes ont étés rédigés et votés à l’unanimité.

Voici l’appel des indignés parisiens :

Démocratie réelle, maintenant !
Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d’austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c’est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.
Face à cela, le peuple espagnol s’est soulevé. Depuis le 15 Mai, ce sont des dizaines de milliers d’espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement Democracia Real Ya ! (Une démocratie réelle maintenant !) s’organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d’une politique sociale. Il s’agit d’une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée.
Suite aux rassemblement de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple Espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les européens, à nous de saisir cette opportunité.
Face à cette oligarchie politique qui détient tous les pouvoirs, revendiquons la convocation d’une Assemblée Constituante pour rappeler à nos gouvernants que le seul souverain, c’est le peuple !Face à la poignée d’ultra riches qui parasitent notre société, exigeons une nouvelle répartition des richesses !
Nous appelons donc partout en France à l’organisation de rassemblements et d’occupations pacifiques des places publiques. C’est en nous réappropriant l’espace public que nous déciderons ensemble des revendications et des moyens d’action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).

La seule limite à l’exploitation, c’est la résistance à l’exploitation !
Voté à l’unanimité par l’Assemblée Générale de Paris,Place de la Bastille,Dimanche 22 Mai 2010

http://reelledemocratie.com/

Sur place l’exercice démocratique est exemplaire. En effet, les délibérations se font à l’espagnole avec un “esprit français” : des tours de paroles, beaucoup de discussion, un minimum de votes, l’objectif étant d’obtenir le consensus et non l’avis du plus grand nombre.

Il a été ainsi décidé dimanche soir d’organiser un rendez-vous quotidien à 19h place de la Bastille et une manifestation au même endroit dimanche 29 mai à 14h. L’objectif et de mobiliser suffisamment de personnes pour occuper la place de la Bastille et créer ainsi une zone d’autonomie temporaire pour définir un projet politique populaire.

Indignés de tous poils, si vous souhaitez expérimenter un moment de démocratie réelle caliente, rejoignez l’acampada Parisienne ou la plus proche de chez vous.

La page d’acampada paris: http://www.acampadaparis.com/

La page du mouvement français: http://reelledemocratie.com/

La page facebook du mouvement français: http://www.facebook.com/reelle.democratie.maintenant

La carte des rassemblements dans le monde: http://www.thetechnoant.info/campmap/

Quote le blog d’Antonin Moulart:

Pour rester au courant du mouvement, branchez vous sur twitter :

Photo par Desazkundea - CC BY-NC 2.0

DSK, MST et DTS

Je l’ai appris sur Facebook. Ce matin. Un statut indiquait :

MDR:DSK=MST

Suivi d’un lien vers une vidéo France 24 avec des incrustations de chiens.

DSK à été arrêté ce matin dans un avion prêt à décoller vers la France après avoir quitté un hotel où une femme du personnel l’y accuse d’agression sexuelle. La cavale en col blanc qui se termine dans un fauteuil 1ère classe sur tarmac américain, l’imaginaire collectif français viens de réaliser que oui, le PS il avait bien changé, mais que sur les fondamentaux, l’histoire des français à l’étranger reste bien gauloise.

Ma journée de travail dominical ressembla finalement à beaucoup d’autres journées de travail dominical, si ce n’est que les réseaux sociaux développaient une timeline particulièrement #bistougate. Dehors, il faisait beau, mais un petit vent frais agaçant venait de décevoir la promesse d’un été auquel on croyait presque.

Ça fait partie de ce genre d’évènements sur lesquels je n’ai l’envie pressante d’en développer une opinion. On sent tout de suite que tous les ingrédients qui composent la tragédie ménagère de classe internationale sont réunis. Alors, avant d’analyser l’imbroglio de boulevard qui vient d’être joué, à quel moment du scénario international ce rebondissement intervient-il et quelles peuvent en être les conséquences?

L’esprit échauffé et profitant de la compagnie nocturne de mon laptop une dernière fois, je me laisse tout de même glisser vers une dépêche RFI faisant un compte rendu sur place.

N’a rien dit, peut sortir demain contre une caution, interdiction possible de quitter le territoire étasunien. Le Washington Post et le Wall Street Journal pronostiquent qu’il va être compliqué pour l’Europe de défendre sa dette devant le FMI.

Le futur-ex-président français viens de tomber. Tout à été dit, ou presque, sur l’impact possible d’une telle affaire à la veille des élections présidentielle française. Les médias et la classe politique parisienne ont une fois de plus brillé par leur capacité à garder leur calme dans les moments de drame. Sûrement que ça serait plus facile si on était japonais.

Il est tout de même intéressant de regarder maintenant l’information distillée au niveau international pour le même évènement.

Le patron du FMI peut être assigné à résidence.

Pas de passeport diplomatique pour le représentant d’une des institutions les plus courtisées par les nations les plus commerciales. A la veille du G8/G20 le plus important de la décennie, organisé sur le territoire français, la première analyse qui filtre des médias de référence américains est : l’Europe voit son influence se réduire et sa dette se fragiliser. Trop drôle.

Au moment même où l’attention des médias internationaux commence enfin à se concentrer sur la dette américaine, ce pays qui est en train de voir la confiance internationale s’envoler continue de vouloir détourner l’attention sur ses partenaires européens.

Car la dette d’un pays, comme toutes les dettes ne sont un problème que lorsque la confiance envers la capacité de ce pays à rembourser diminue. Alors que le risque de crise de confiance envers les dettes US et UK est connu depuis longtemps par les analystes financiers, il est intéressant de voir que les rumeurs qui ont conduit à la crise grecque sont parties des journaux de références de Londres et Washington tout de suite après les premières menaces de dégradation des notes US et UK. Il n’y aura que les esprits mesquins pour y trouver un lien de cause à effet: pendant que l’on s’intéresse aux “crises” européennes, on ne parle pas des véritables dettes explosives mondiales.

A un moment où la Russie, la Chine, L’Inde le Brésil et les autres grands pôles économiques militent pour une sortie du système Dollar, autour de la table des négociations, il n’y aura guerre plus que l’Europe pour défendre l’intérêt des Etat-Unis.

Edit : 16/05/2001 11h00

Au moment où l’Europe devrait parler d’une seule voix et arbitrer la réforme du système économique mondial entre les pays du sud et les US, on constate la rapidité de réaction des médias américains quand il s’agit d’essayer de saper la confiance envers l’Europe.

Avec très probablement autant de chance de réussir que le sommet de Copenhague, le G20 de cette année sera décisif, le monde jugera l’Europe à sa capacité à s’unir politiquement pour contrer un empire finissant et faire enfin une place aux pays du sud.