Tag Archives: alternatif

Université de la Terre: Quels rêves, quels projets pour mieux éduquer et mieux transmettre ? #3

Suite de la restitution de la conférence du dimanche 3 avril. Parties précédentes :

Passer d’une société de “l’avoir” à celle de “l’être” commence à l’école.

Après avoir travaillé dans une industrie du jeu vidéo qui développe des produits de plus en plus violents, Caroline Sost s’est reconvertie en créant une école primaire alternative : Living School. Au départ un double constat :

  • L’école ne prépare pas aux attitudes essentielles de la vie telles que la confiance en soi ou entretenir de bonnes relations avec les autres.
  • Les défis planétaires de notre époque demandent à ce que l’on introduise de nouvelles matières dans le cursus, mais aussi une nouvelle attitude plus responsable.

La clé de l’enseignement qui y est pratiqué est basé sur l’exemplarité, et cela commence bien entendu par le corps enseignant. C’est pourquoi le personnel enseignant de Living School commence, avant de pratiquer, par suivre une formation sur le développement personnel. Les valeurs qui sont ensuite inculquées sont celles qui permettent de gagner en confiance en soi, de s’affirmer et travailler en bonne entente avec les autres. La valorisation personnelle par exemple va être mise en valeur chaque fin de semaine à l’aide d’un “cahier de réussite”. Chaque vendredi en conseil des éléves, chacun est invité à expliquer ce qu’il à réussi cette semaine et ensuite d’en faire un dessin dans son cahier de réussite. De rouler sans les petites roues du vélo à faire un gâteau au chocolat, toutes les victoires personnelles sont valorisée dans le parcours éducatif.

Maîtriser ses émotions négatives en société commence par apprendre à les reconnaître. Ainsi, un élève énervé perturbant la classe, plutôt que de recevoir une punition humiliante,  sera plutôt invité par l’instituteur à aller se défouler sur le punching-ball présent en fond de classe. Petit à petit les élèves en ressentant le besoin vont aller s’y défouler de leur propre chef comprenant par la même que cette attitude est plus profitable pour tout le monde. Se sentant capable de reconnaître et d’exprimer ses émotions, il va pouvoir affirmer sa confiance en soi. Et quand c’est chez la maîtresse que la nervosité se fait sentir, c’est la classe qui spontanément va l’inviter à aller se défouler 5 minutes.

Apprendre que nous sommes tous des créateurs est un autre des défis de Living School. De la faim dans le monde à l’extinction des bonobos, les enfants ont imaginés des moyens simples et efficaces pour améliorer les choses à leur échelle. Confiants en eux, à l’écoute d’eux même et des autres, créateurs et engagés, les enfants de Living School deviendront assurément des citoyens du monde, des exemples pour leur génération.

Suite et fin de l’article ici.