Category Archives: Economie

DSK, MST et DTS

Je l’ai appris sur Facebook. Ce matin. Un statut indiquait :

MDR:DSK=MST

Suivi d’un lien vers une vidéo France 24 avec des incrustations de chiens.

DSK à été arrêté ce matin dans un avion prêt à décoller vers la France après avoir quitté un hotel où une femme du personnel l’y accuse d’agression sexuelle. La cavale en col blanc qui se termine dans un fauteuil 1ère classe sur tarmac américain, l’imaginaire collectif français viens de réaliser que oui, le PS il avait bien changé, mais que sur les fondamentaux, l’histoire des français à l’étranger reste bien gauloise.

Ma journée de travail dominical ressembla finalement à beaucoup d’autres journées de travail dominical, si ce n’est que les réseaux sociaux développaient une timeline particulièrement #bistougate. Dehors, il faisait beau, mais un petit vent frais agaçant venait de décevoir la promesse d’un été auquel on croyait presque.

Ça fait partie de ce genre d’évènements sur lesquels je n’ai l’envie pressante d’en développer une opinion. On sent tout de suite que tous les ingrédients qui composent la tragédie ménagère de classe internationale sont réunis. Alors, avant d’analyser l’imbroglio de boulevard qui vient d’être joué, à quel moment du scénario international ce rebondissement intervient-il et quelles peuvent en être les conséquences?

L’esprit échauffé et profitant de la compagnie nocturne de mon laptop une dernière fois, je me laisse tout de même glisser vers une dépêche RFI faisant un compte rendu sur place.

N’a rien dit, peut sortir demain contre une caution, interdiction possible de quitter le territoire étasunien. Le Washington Post et le Wall Street Journal pronostiquent qu’il va être compliqué pour l’Europe de défendre sa dette devant le FMI.

Le futur-ex-président français viens de tomber. Tout à été dit, ou presque, sur l’impact possible d’une telle affaire à la veille des élections présidentielle française. Les médias et la classe politique parisienne ont une fois de plus brillé par leur capacité à garder leur calme dans les moments de drame. Sûrement que ça serait plus facile si on était japonais.

Il est tout de même intéressant de regarder maintenant l’information distillée au niveau international pour le même évènement.

Le patron du FMI peut être assigné à résidence.

Pas de passeport diplomatique pour le représentant d’une des institutions les plus courtisées par les nations les plus commerciales. A la veille du G8/G20 le plus important de la décennie, organisé sur le territoire français, la première analyse qui filtre des médias de référence américains est : l’Europe voit son influence se réduire et sa dette se fragiliser. Trop drôle.

Au moment même où l’attention des médias internationaux commence enfin à se concentrer sur la dette américaine, ce pays qui est en train de voir la confiance internationale s’envoler continue de vouloir détourner l’attention sur ses partenaires européens.

Car la dette d’un pays, comme toutes les dettes ne sont un problème que lorsque la confiance envers la capacité de ce pays à rembourser diminue. Alors que le risque de crise de confiance envers les dettes US et UK est connu depuis longtemps par les analystes financiers, il est intéressant de voir que les rumeurs qui ont conduit à la crise grecque sont parties des journaux de références de Londres et Washington tout de suite après les premières menaces de dégradation des notes US et UK. Il n’y aura que les esprits mesquins pour y trouver un lien de cause à effet: pendant que l’on s’intéresse aux “crises” européennes, on ne parle pas des véritables dettes explosives mondiales.

A un moment où la Russie, la Chine, L’Inde le Brésil et les autres grands pôles économiques militent pour une sortie du système Dollar, autour de la table des négociations, il n’y aura guerre plus que l’Europe pour défendre l’intérêt des Etat-Unis.

Edit : 16/05/2001 11h00

Au moment où l’Europe devrait parler d’une seule voix et arbitrer la réforme du système économique mondial entre les pays du sud et les US, on constate la rapidité de réaction des médias américains quand il s’agit d’essayer de saper la confiance envers l’Europe.

Avec très probablement autant de chance de réussir que le sommet de Copenhague, le G20 de cette année sera décisif, le monde jugera l’Europe à sa capacité à s’unir politiquement pour contrer un empire finissant et faire enfin une place aux pays du sud.

 

 

Université de la Terre : “Bâtir une nouvelle société” les 2 et 3 avril 2011 à l’Unesco

Université de la Terre - LogoL’Université de la Terre est un carrefour de réflexion et de débats, qui propose deux journées de découverte et d’échange ouverte à tous, sur les grands thèmes de société et d’environnement.

Pour sa troisième édition l’Université de la Terre se place sous la thématique “Bâtir une nouvelle société”. Transdisciplinaire, c’est une vingtaine de conférences/débats qui sont proposés cette année avec des dirigeants d’entreprise, des scientifiques, des économistes, des politiques, des hommes de religion, des sociologues, tous conscients des défis majeurs qui menacent notre planète, et venant partager leur vision du monde d’aujourd’hui, de demain.

Parmi les invités on pourra y entendre : Joël de Rosnay, Stéphane Hessel, Odon Vallet,
Nathalie Kosciusko-Morizet, Jacques Généreux, Daniel Kaplan, André Comte-Sponville, Maud Fontenoy…

La quasi-totalité des conférences étant d’ors et déjà complètes, grâce à l’agence Emmapom, qui s’occupe de la communication autour de l’évènement, je vais pouvoir couvrir l’Université de la Terre à travers ce blog et espère pouvoir vous ramener quelques interviews, comme un entretien avec Joël de Rosnay (l’auteur du Macroscope) par exemple. N’hésitez pas à poser ici les questions que vous souhaiteriez poser aux intervenants.

Je tâcherai également de vous faire suivre l’évènement en live sur Twitter, le hashtag sera #univterre.

Le site de l’Université de la Terre, le programme et le fil twitter

Je suis l'argent

Radio Solidaire : Le CCFD-Terre Solidaire veut aider l’argent à se libérer des paradis fiscaux

Je suis l'argentA l’occasion des cinquante ans de l’ONG, l’équipe des jeunes adultes du CCFD-Terre Solidaire a proposé samedi 5 mars une conférence- théâtre animée par des experts. Objectif : expliquer comment l’argent est retenu prisonnier dans les paradis fiscaux et comment nous pouvons l’aider à se libérer afin d’aider les pays du Sud à se développer.

Un reportage audio à écouter sur Radio Solidaire.