La démonisation de Chavez – par Eduardo Galeano

Un billet de l’écrivain urugayen Eduardo Galeano (“Les Veines ouvertes de l’Amérique latine“) paru le 8 octobre 2012 sur le site “Union y Fuerza”, traduis en français par Julien Desfauve. 
 

Hugo Chavez est un démon. Pourquoi ? Parce qu’il a alphabétisé deux millions de vénézuéliens qui ne savaient ni lire ni écrire, alors qu’ils vivaient dans un pays qui possède la richesse naturelle la plus importante du monde, le pétrole. J’ai vécu dans ce pays quelques années et j’ai très bien vu ce qu’il en est. Ils l’appellent le « Venezuela Saoudite » à cause du pétrole. Il y avait 2 millions d’enfants qui ne pouvaient pas aller à l’école parce qu’ils n’avaient pas de papiers. Puis est arrivé un gouvernement. Un gouvernement diabolique, démoniaque, qui a fait des choses élémentaires, comme dire «les enfants doivent être acceptés dans les écoles, avec ou sans papiers». Et là la planète s’arrête de tourner : voila la preuve que Chávez est un vilain perfide. Déjà qu’il dispose de cette richesse, que grâce à la guerre d’Irak le cours du pétrole est devenu très élevé, il veut en plus en profiter à des fins solidaires. Il veut aider les pays sud américains, principalement Cuba. Cuba envoie des médecins, il paye en pétrole. Mais ces médecins aussi furent objet de scandales. Ils disent que les médecins vénézuéliens étaient furieux à cause de ces intrus qui travaillaient dans ces quartiers pauvres. A l’époque où je vivais là-bas en tant que correspondant de Prensa Latina, je n’ai jamais croisé un médecin. Maintenant il y en a. La présence des médecins cubains est une autre preuve que Chavez est sur la Terre en visite, car il vient de l’enfer. Du coup, quand on lit les nouvelles, on doit tout traduire. Le démonisme vient de là, pour justifier la machine infernale de la mort.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>